7ème Semaine de l’Industrie : ouverture des labellisations 

22 décembre 2016 - entreprises.gouv..fr

Organisée chaque année depuis 2011, la Semaine de l’Industrie a pour objectif de promouvoir l’industrie et ses métiers auprès du grand public et plus particulièrement des jeunes et des demandeurs d’emploi, grâce à l’organisation d’événements (job dating, visites d’entreprise, conférences…) sur tout le territoire national. Avec plus de 2 500 événements et 300 000 participants, l’édition 2016 a permis à un large public de découvrir une autre image de l’Industrie, un secteur qui recrute.

Ouverture des labellisations de l’édition 2017

La Semaine de l’Industrie 2017 se tiendra du 20 au 26 mars prochain. Le focus retenu est « L’industrie aussi, c’est écologique ! ».

Les organisateurs sont invités à labelliser leur événement avant le lundi 6 mars 2017, via le site dédié : www.semaine-industrie.gouv.fr, les événements proposés seront géolocalisables à l’aide d’une carte interactive.

Tous les acteurs (entreprises, fédérations industrielles, etc.) sont invités à se mobiliser et à proposer des événements au cours de cette semaine qui permet de faire découvrir un autre visage de l’industrie et de ses métiers.

Pour mémoire, afin d’être labellisé, un événement doit remplir quatre conditions :

  • se dérouler du 20 au 26 mars 2017 ;

  • être ouvert au grand public, jeunes, demandeurs d’emploi…

  • avoir pour objectif d’informer et de communiquer sur le thème de l’industrie ;

  • être gratuit.

Les organisateurs de la Semaine de l’Industrie

Pilotée par le Ministère de l’Economie et des Finances (Direction générale des entreprises), en association avec les ministères en charge de l’éducation nationale, du travail, de la culture, et de l’agriculture, la Semaine de l’industrie mobilise chaque année de nombreux partenaires : entreprises, fédérations industrielles, chambres consulaires, services de l’Etat en région (Préfectures, Direccte, Rectorats et établissements d’enseignement).

Les partenaires : www.entreprises.gouv.fr/semaine-industrie/partenaires

Toutes les informations sont à retrouver sur le site internet de la Semaine de l’Industrie : www.semaine-industrie.gouv.fr

 
Newsletter de décembre 2016
19 décembre 2016 - Agora SEA nl n°12
 

Sommaire :  Le mot du Président / La loi travail, ça change quoi ? / Sécurisez votre entreprise, attention aux illégaux !  / Les dernières brèves

 

Licenciement : un référentiel pour déterminer le montant de l'indemnisation

18 décembre 2016 - service-public..fr

Le référentiel indicatif d'indemnisation pris en compte par le conseil de prud'hommes pour fixer le montant des indemnités dues en cas de licenciement d'un salarié est fixé.

En cas de litige relatif à un licenciement, le conseil de prud'hommes recherche une conciliation. Lorsque la conciliation n'aboutit pas, le conseil tranche le litige et, si cela apparaît justifié, attribue au salarié des indemnités. La loi du 6 août 2015 pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques, dite « loi Macron », a prévu que le montant de ces indemnités soit fixé à partir d'un référentiel indicatif, voire par la seule application de ce référentiel, si les parties en font conjointement la demande.

Le référentiel fixe le montant de l'indemnité en nombre de mois de salaire variable selon l'ancienneté. Le montant de l'indemnité varie ainsi d'un mois de salaire pour les salariés justifiant de moins d'un an d'ancienneté à 21,5 mois de salaire pour les salariés justifiant de 43 ans et plus d'ancienneté.

Les montants indiqués dans le référentiel sont majorés d'un mois :

  • lorsque le demandeur est âgé d'au moins 50 ans à la date de la rupture du contrat ;

  • en cas de difficultés particulières de retour à l'emploi du demandeur tenant à sa situation personnelle et à son niveau de qualification.

En outre, lorsque la conciliation aboutit à un accord entre les parties, le salarié reçoit une indemnité forfaitaire calculée en référence à un barème tenant compte de son ancienneté. Un décret également paru au Journal officiel du 25 novembre 2016 modifie ce barème afin de le mettre en cohérence avec le référentiel indicatif auquel se réfère le juge prud'homal à défaut d'accord entre les parties.

Ces dispositions sont entrées en vigueur le 26 novembre 2016.

Téléchargez les textes de référence :

 

Les décrets d'application relatifs au temps de travail, aux repos et aux congés sont parus

9 décembre 2016 - service-public..fr

Les décrets d'application de la loi Travail relatifs à la durée du temps de travail, aux repos et aux congés payés sont parus au Journal officiel du 19 novembre 2016.

Les dispositions réglementaires du code du travail sont recodifiées afin d'être mises en cohérence avec les dispositions législatives introduites par la loi. Elles sont ainsi réorganisées :

  • en dispositions dites d'ordre public (il s'agit des dispositions auxquelles il ne peut pas être dérogé par accord collectif sauf à prévoir des mesures plus favorables) ;

  • en dispositions pouvant faire l'objet d'une négociation collective ;

  • et en dispositions dites supplétives (il s'agit des dispositions applicables en l'absence d'accord collectif).

Ces dispositions entrent en vigueur le 1er janvier 2017. À partir de cette date, les négociations d'accords d'entreprise, désormais prioritaires sur les accords de branche, pourront débuter.

Téléchargez les textes de référence:

 

#Sapin2 : vote final du projet de loi à l'Assemblée nationale

29 novembre 2016 - economie.gouv.fr

L'Assemblée nationale qui examinait en lecture définitive le projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique, le 8 novembre 2016, l'a adopté à 308 voix contre 171.

Le projet de loi sur la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique a pour ambition de porter la législation française aux meilleurs standards européens et internationaux en instaurant plus de transparence dans le processus d'élaboration des décisions publiques et dans la vie économique, en luttant contre la corruption, notamment au niveau international, et en assurant un financement plus transparent et plus efficace de l'économie.

 

Téléchargez l’intégralité du dossier de presse.

 

Promouvoir la transmission-reprise d’entreprise

14 novembre 2016 - entreprises.gouv.fr

 

Chaque année, plus de 100 000 entreprises sont susceptibles d'être transmises mais seules 60 000 le sont réellement.

Afin de donner davantage de visibilité aux nombreux événements existants sur la transmission et reprise d’entreprise et de permettre aux cédants et repreneurs potentiels de mieux les identifier, une Semaine de la transmission-reprise sera organisée du 14 au 27 novembre 2016. A cette occasion, une centaine d’événements seront organisés partout en France: tables-rondes, colloques, petits déjeuners, salons, etc.

Liste des manifestations sur le site afecreation.fr

 

Même si toutes les entreprises ne se prêtent pas à la reprise, les études montrent que le taux de transmission est à un niveau insuffisant dans certains secteurs pour assurer le renouvellement des capacités de production et maintenir un niveau minimum d’activité dans des territoires fragiles, ruraux notamment.

Le développement de la transmission et de la reprise des petites entreprises représente donc un enjeu majeur pour l’emploi, mais également pour réduire la fracture entre les territoires les plus dynamiques et ceux menacés de désertification. C'est pourquoi, le Gouvernement a décidé de lancer une grande campagne d'information sur le thème de la transmission-reprise d'entreprise.

Les objectifs de la campagne

Cette campagne de communication vise à sensibiliser les dirigeants aux enjeux de la transmission, notamment la nécessité d’anticiper le processus de transmission, et à changer le regard sur la reprise, souvent délaissée au profit de la seule création d’entreprise. Elle permet de répondre aux trop nombreuses idées reçues qui existent encore sur le sujet. Les outils de la campagne et notamment le site internet dédié permettent également aux cédants et repreneurs potentiels de s’orienter plus facilement vers les réseaux d’accompagnement adaptés à chaque cas.

 

Porte d’entrée unique aux cédants et repreneurs: le site Internet de l’Agence France Entrepreneur a fait peau neuve. Les internautes y trouveront des contenus pratiques et pédagogiques, des outils ludiques et interactifs (vidéos, data quiz…), des témoignages d’entrepreneurs. Cet espace renvoie également vers les nombreuses ressources et outils des différents réseaux d’accompagnement partenaires du projet.

 

Téléchargez l'ensemble du dossier de presse.

Présentation des résultats du questionnaire d’écoute clients 2016

4 novembre 2016 - Agora SEA

 

Les résultats du questionnaire d’écoute clients 2016 sont éloquents :

 

96% de nos clients sont satisfaits par la qualité de nos prestations

 

Nos clients ont exprimé leur satisfaction globale en insistant sur l’excellence de la qualité d'écoute des besoins, les réponses apportées conformes aux attentes, une grande réactivité, des prestations très satisfaisantes, des qualités humaines et le professionnalisme des intervenants.

 

Satisfaction sur l'accueil

 

64% de nos clients sont très satisfaits et 32% sont satisfaits, ce qui démontre l’efficacité et le professionnalisme de l’accueil de votre cabinet Agora SEA.

 

Satisfaction sur le conseil et l’accompagnement des entreprises

 

96% de nos clients sont satisfaits par notre écoute, nos conseils et notre connaissance de leurs entreprises.

 

100% de nos clients nous trouvent disponibles et réactifs !

 

Nos clients ont exprimé leur satisfaction concernant la "qualité des accompagnements", "les compétences des intervenants", "la grande réactivité".

 

Satisfaction sur la qualité de nos prestations

 

Avec 96 % de satisfaits dont 46% de très satisfaits, ces chiffres soulignent l'adéquation des services que nous proposons avec l'attente de nos clients.

 

Nos clients ont exprimé leur satisfaction globale en insistant sur la qualité de nos prestations liées à l’arrêté des comptes et à la qualité de nos missions ponctuelles, en plébiscitant l’extrême rigueur et la droiture des collaborateurs du groupe Agora SEA, enfin, les réponses apportées à la problématique du moment.

 

Les besoins de nos clients

 

Notre plus belle récompense est de voir que 96 % de nos clients recommanderaient nos services à leurs relations !

 

92% se sentent reconnus, voire privilégiés par nos cabinets, illustrant ainsi l’existence d’une forte collaboration, d’un excellent relationnel et d’une approche pragmatique des besoins de nos clients.

 

En conclusion

 

Nos clients sont globalement très satisfaits des services et du soutien apportés par Agora SEA, et nous sont fidèles année après année. Nos clients sont également nos premiers ambassadeurs et nos meilleurs prescripteurs.

 

Ces très bons résultats proviennent de notre engagement fort aux côtés de nos clients mais aussi d’un travail quotidien à consolider nos expertises dans les secteurs d’activité où nous sommes présents.

 

Conscients de l'importance de l’excellence de la relation entre clients et fournisseurs, nous sommes persuadés que c'est dans l'échange et la diversité que nous progresserons.

7

© 2015 par AGORA SEA.Créé par Vanessa Schauffler avec Wix.com

  • Agora SEA - Expertise comptable
  • s-linkedin